L'arthrose

L'ARTHROSE

L'arthrose est un phénomène inflammatoire et douloureux, qui se traduit par une destruction progressive du cartilage.

ELLE A DE NOMBREUSES CAUSES POSSIBLES :

  • Une augmentation de pression l'articulation : par exemple à cause d'un excès de poids.
  • Une articulation mal conformée : c'est le cas dans les dysplasies (de la hanche ou du coude pour les plus fréquentes).
  • Les traumatismes répétés : activité physique inadaptée avec en particulier trop de sauts, de montées et descentes d'escaliers. 
  • L'âge : un animal âgé a des articulations "usées" dont le cartilage se renouvelle moins bien.
  • Certaines maladies générales : elles provoquent une inflammation ou une incapacité de l'organisme à fabriquer du nouveau cartilage.
  • Les séquelles d'accidents : la rupture d'un ligament croisé est l'exemple le plus fréquent.

 

On voit ici que l'arthrose n'est pas réservée aux animaux âgés... Et on comprend que si les facteurs de risque s'accumulent, l'arthrose sera plus difficile à prendre en charge.

GÉRER L'ARTHROSE : PRÉVENIR

Pour retarder le plus possible l'apparition chez votre compagnon, on conseillera en premier lieu de le maintenir à son poids de forme. Chez les animaux comme chez les humains, le surpoids fatigue les articulations et favorise l'inflammation. Une pesée régulière chez votre vétérinaire permet de dépister au plus tôt les écarts sur la balance et de corriger le tir en modifiant la ration alimentaire.

 

Il est important de connaître les fragilités de la race de votre compagnon. Si votre choix s'est fixé sur une race à risque concernant la dysplasie des hanches par exemple, un dépistage radiographique réalisé par votre vétérinaire vous permettra de connaître le statut de votre animal, et d'adapter ses conditions de vie si nécessaire. Dans certains cas, le vétérinaire peut aussi vous proposer une intervention chirurgicale correctrice. Si vous en êtes au choix du chiot, préférez toujours un élevage dont les reproducteurs sont testés pour la dysplasie  ! 

 

Chez le chiot en croissance, en particulier dans les races grandes et lourdes et prédisposées aux dysplasies, il est conseillé de limiter les sauts et d'éviter les promenades de plusieurs heures. N'hésitez pas à consulter votre vétérinaire pour connaître les limites concernant votre animal selon sa race et son âge.

GÉRER L'ARTHROSE : SOULAGER

On ne guérit pas de l'arthrose, mais on peut agir sur la douleur.

 

Les propositions sont nombreuses : 

 

  • Traitement médicamenteux, sur ordonnance. Votre vétérinaire peut avoir besoin de prescrire des examens sanguins réguliers pour limiter les risques d'effets secondaires.

 

  • Traitement nutritionnel, alliant contrôle du poids et ajouts de compléments alimentaires à visée articulaire. On cherchera en particulier à apporter à l'animal des substances permettant d'entretenir le cartilage (acide hyaluronique, glycosaminoglycanes), et des substances anti-inflammatoires issues par exemple de la phytothérapie.

 

  • Traitement aromathérapie, par massages aux huiles essentielles ou port d'un collier aux huiles essentielles.

 

  • Traitement physique, par thérapie laser, physiothérapie. 

 

  • Traitement manuel, par ostéopathie ou réflexothérapie.

LE RÔLE DU VÉTÉRINAIRE

Le vétérinaire doit rester votre référent dans la gestion de l'arthrose de votre animal.

 

Seul le vétérinaire peut diagnostiquer l'arthrose, et surveiller l'évolution de celle-ci, par son examen clinique et par les examens imagerie (radiographie, arthroscopie).

 

Le vétérinaire peut discuter avec vous de l'ensemble des traitements possibles et il est le seul professionnel pouvant prescrire les médicaments sur ordonnance. Évitez d'utiliser les médicaments d'un autre animal : le risque d'effets secondaires est important quand le traitement n'est pas adapté au cas par cas

 

Un animal, même âgé, peut avoir des difficultés à se déplacer pour d'autres raisons que l'arthrose : il est donc inutile de donner des traitements " à l'aveugle" ! 

 

Enfin, l'arthrose évolue par poussées, et un animal arthrosique peut présenter subitement des crises douloureuses marquées, qui peuvent être confondues avec une hernie discale par exemple. Le vétérinaire pourra vous proposer un traitement adapté à la situation de crise douloureuse, mais aussi un traitement de fond destiné à espacer et atténuer ces crises. 

 

L'arthrose n'est pas une fatalité : elle se prévient, se dépiste, et se gère, afin que votre compagnon reste en forme longtemps !